Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Église protestante unie de Pentemont-Luxembourg
Menu

La création de l'Eglise protestante unie de France

L’Église protestante unie de France est née de l’union de l’Église évangélique luthérienne de France (EELF) et de l’Église réformée de France (ERF) en 2012, suite aux synodes conjoints de Belfort.

Ce processus d’union, sans sécession marginale, est une première parmi les protestants de France. Il manifeste une ouverture qui tranche avec les raidissements identitaires, notamment religieux et observés dans tous les cultes, induits par la globalisation. Il est le signe d’une dynamique réelle. Pour ces trois raisons, des observateurs historiens et sociologues ont qualifié la création de l’Église protestante unie de France d’événement historique.

Repères historiques :
  • En France, la Réforme protestante a une double source : humaniste (Cercle de Meaux, Lefèvre d’Etaples…), et luthérienne et réformée (Guillaume Farel, Martin Bucer…).
  • La synthèse et la structuration de l’Église est due à Jean Calvin (1509-1564).
  • L’Église réformée de France (ERF) est la première Église protestante de France.
  • 1er synode national : 1559.