Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Église protestante unie de Pentemont-Luxembourg
Menu

Que croyons-nous ?

Que croyons-nous ?

L’Église protestante unie de France accueille sans distinction celles et ceux qui croient en Jésus-Christ ou qui cherchent un sens à leur vie.
Elle s’inscrit dans l’héritage de la Réforme du XVIe siècle.

Qui veut trouver Christ doit d’abord trouver l’Église. [...] Or l’Église n’est pas de bois ni de pierres ; elle est l’assemblée des croyants" 
Martin Luther

Au même titre que les catholiques et les orthodoxes, les protestants sont des Chrétiens.

La confession protestante est basée sur le salut par la grâce, par la foi et sur le sacerdoce universel et s’articule autour de la lecture de la Bible et de son prolongement : le culte dominical. Deux sacrements seulement lui suffisent : le baptême et la communion, dite aussi Sainte Cène.

Notre Église confesse le Dieu trinitaire, Père Fils et Saint-Esprit, sur la base des seules Écritures.

Elle s’inscrit dans l’héritage de la Réforme du XVIème siècle avec les grands principes suivants : 

Sola fide (la foi seule)

Jésus-Christ est le seul auteur du salut ; l’homme ne peut ni le mériter, ni le conquérir : il l’accepte dans la foi. Ni meilleurs, ni plus savants que les autres, nous voulons simplement témoigner de cette bonne nouvelle qu libère l’homme de ses angoisses et le rend apte à servir Dieu dans ce monde.

Sola scriptura (l’Écriture seule)

La seule autorité reconnue est celle de la parole de Dieu, c’est à dire la Bible (dite aussi Saintes Écritures), d’où la nécessité de sa lecture. La Bible, et elle seule, regroupe les livres au travers desquels il a plu à Dieu de se révéler aux hommes. 

Soli Deo gloria (à Dieu seul la gloire) 

La devise de Calvin. La mission du chrétien ne consiste pas de se prévaloir de son héroïsme, de son dévouement ou de sa sainteté, mais de faire en sorte que la présence de Dieu pèse (c’est l’étymologie du mot "gloire") dans notre humanité.

Le sacerdoce universel

"Le baptême seul fait le chrétien. Tous nous sommes prêtres, sacrificateurs et rois. Tous nous avons les mêmes droits (…). L’état ecclésiastique ne doit être dans la chrétienté qu’une sainte fonction. 
Même si nous sommes tous prêtres, nous ne devons pas tous prêcher ou enseigner ou gouverner ; mais on doit en sélectionner un certain nombre parmi la multitude et choisir ceux auxquels on veut confier un tel ministère.", Martin Luther, (Manifeste à la nation Allemande, 1520).

 

Ces quatre piliers indiquent la particularité du Protestantisme au sein des églises chrétiennes. Mais nous sommes d’abord et avant tout une église chrétienne et, ensuite seulement, une église protestante.

Tous ceux qui souhaitent se joindre à nous et qui confessent Jésus-Christ Seigneur sont les bienvenus.