Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Église protestante unie de Pentemont-Luxembourg
Menu

Une Eglise d'occasion(s)

Une église d'occasion(s) - Edito de la LPL 47

L'édito de la LPL n°47 (Lettre de Pentemont-Luxembourg), par le pasteur Christian Baccuet (septembre-novembre 2017)

Et si nous étions une Église d’occasion(s) ? Au moment où je rejoins la paroisse de Pentemont-Luxembourg, j’ai plaisir à partager avec vous les deux sens que cette expression (1) offre pour notre vie d’Église.

Notre Église est une Église d’occasion, un peu cabossée mais toujours vaillante, riche de chemins parcourus et de mémoire transmise, assumant ses réussites et erreurs, toujours avide de nouvelles rencontres. Elle a été vécue, portée et transmise par les générations qui nous ont précédés et nous l’ont confiée. Elle s’enracine dans la Parole dont nous témoignent des textes anciens mais toujours frais et revigorants. Elle est une communauté vivante, où nos vies plus ou moins sereines, nos trajectoires plus ou moins droites, nos caractères plus ou moins souples se croisent. Après nous, d’autres générations la vivront à leur tour, à leur manière, dans la même fidélité. Vivre en Église, c’est à la fois s’inscrire dans une mémoire reconnaissante, partager avec confiance avec ceux qui cheminent aujourd’hui avec nous, et se projeter vers un horizon d’espérance. C’est ainsi que le Christ est venu dans ce monde, porté par l’attente d’un peuple et ouvrant des routes nouvelles.

Notre Église est aussi une Église d’occasions, de moments privilégiés où un regard, une rencontre, un mot sont éclat d’Évangile, parole qui relève, présence qui apaise. Multiples sont les occasions de partage, de service, de pause. Elles peuvent être suggérées, proposées, organisées – les nombreuses activités de notre Église présentées dans cette Lettre et dans le GPS se situent dans cette dynamique. Elles peuvent aussi surgir de manière inattendue, surprenante, dérangeante, dans des moments heureux comme dans des temps d’épreuve. Savoir les saisir, c’est nourrir notre foi et offrir à d’autres la joie que donnent la méditation de l’Évangile, la vie communautaire et les engagements auprès de ceux qui souffrent. C’est ainsi que Jésus s’est laissé approcher par tous ceux qui avaient soif de sa présence et de sa parole.  

L’apôtre Paul nous exhorte à saisir toute occasion pour transmettre l’Évangile : « Proclame la Parole, interviens en toute occasion, favorable ou non… » (2 Tm 4, 2). Il ne s’agit pas de vivre le temps de manière utilitariste, de sauter sur le premier venu pour lui imposer nos convictions. Il s’agit d’être disponible au souffle de l’Esprit quand celui-ci entrouvre une fenêtre, ouvre une vie, propose une rencontre, fait luire un horizon. C’est ainsi, en nous laissant toucher par l’Évangile et en aidant d’autres à l’entendre, que nous serons une Église vivante, ici et maintenant, témoins ensemble de la paix que donne Jésus-Christ. Je me réjouis de vivre ainsi avec vous cette année de rencontres qui s’ouvre devant nous, et des occasions qui nous seront données de méditer, prier et agir ensemble !

 

Christian Baccuet